Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2017-07-05T13:30:22+02:00

Chapitre 112

Publié par Mélanie

-Et voilà votre adorable petite fille ! S'exclame l'infirmière tout en me tendant notre princesse qui a pointé le bout de son nez un peu plus tôt que prévu.

Je la remercie d'un sourire avant qu'elle ne disparaisse de mon champ de vision.

Je reporte toute mon attention sur le petit être qui est tendrement blotti contre ma poitrine et j'ai beaucoup de mal à contenir mon émotion. Ça y est notre fille est née, je suis maman et je suis la plus heureuse du monde. J'attendais son arrivée avec impatience. Même si elle ne devait naître que dans un mois, je suis vraiment contente qu'elle soit là.

Tandis que je caresse doucement sa petite main, Kendji nous mitraille de photos. Malgré la fatigue et la douleur de l'accouchement, je fixe l'objectif et je lui offre mon plus beau sourire. Ces premiers instants passés en compagnie de notre fille sont magiques et resteront gravés dans nos mémoires.

-Tu veux la prendre ? Je demande à mon formidable mari.

Il hoche la tête et je lui tends notre petite princesse qu'il regarde tendrement et berce délicatement. Ses yeux brillent. Lui aussi est particulièrement ému. Je souris face à cette adorable scène qui se déroule sous mes yeux avant de m'emparer de l'appareil photo et de le mitrailler à son tour. Durant ma grossesse Kendji avait quelques doutes, il avait peur de ne pas réussir à s'occuper de notre enfant, de ne pas lui porter assez d'attention et d'être un mauvais père mais en voyant l'attention qu'il porte à notre princesse je peux affirmer une chose : il sera un excellent papa.

L'infirmière revient quelques instants plus tard et récupère notre fille afin de la laver et de la peser.

-Ne vous inquiétez pas, je vous la ramène très vite. Déclare-t-elle avant de s'éclipser.

Pendant ce temps, j'appelle mes parents pour leur dire que notre petite merveille est enfin née. Ils m'informent qu'ils passeront nous voir demain pour que je puisse un peu me reposer. Kendji fait de même. Ses parents viendront également demain en même temps que les miens. J'ai vraiment hâte de leur présenter notre princesse.

-Kendji ?

-Mmh ?

-Il va peut-être falloir lui trouver un prénom... Je déclare en regardant notre adorable petite fille qui est profondément endormie dans son lit.

-Ah bon ? Je croyais qu'on allait l'appeler Petite Princesse moi !

Je lui donne une tape sur l'épaule avant d'éclater de rire.

-Non plus sérieusement, tu penses quoi d'Angie ?

-Comme ton ex ? Ah non hors de question !

Kendji rit à gorge déployée avant de rétorquer :

-Je plaisante ! Tu aurais du voir ta tête, c'était trop drôle !

En guise de réponse, je lui tire la langue.

-Je te laisse choisir ma princesse.

Je hoche la tête avant de réfléchir à des prénoms.

-Que dis-tu de Chayana ?

-J'aime beaucoup. Je valide ! Répond-t-il avant de plaquer ses lèvres sur les miennes.

Bienvenue à toi Chayana Girac !

****

Nous sommes mercredi. J'ai passé ma première nuit à l'hôpital et à vrai dire, je n'ai quasiment pas fermé l'oeil de la nuit. Chayana a eu beaucoup de mal à dormir et la présence de Kendji m'a manqué puisqu'il est rentré passer la nuit au camp comme les infirmières ont refusé de le laisser dormir avec moi. Depuis que j'ai arrêté mes études afin de passer le plus de temps possible avec lui et de le suivre à chacun de ses concerts, nous n'avons pas passé une nuit l'un sans l'autre.

Heureusement, il revient me voir à la première heure. La première chose que je fais lorsqu'il rentre dans la chambre est de l'embrasser.

-Tu m'as manqué ! Je m'exclame en détachant mes lèvres des siennes et en me blottissant contre lui.

-Toi aussi. Rétorque-t-il en me serrant davantage dans ses bras.

Au même moment, Chayana se réveille. C'est Kendji qui la sort de son lit et pendant qu'il lui donne son biberon, je déguste les croissants et les chocolatines qu'il m'a apporté en guise de petit déjeuner. Il faut être honnête : on a beau être bien traité à l'hôpital, la nourriture est infecte.

Le reste de la matinée passe assez rapidement et en début d'après-midi nos familles viennent nous rendre visite. Elles apportent des ballons ainsi que des peluches pour notre petite princesse. Tout le monde est émerveillé par Chayana. Carmen et ma mère fondent même en larmes.

-Tiens, on t'a ramené de quoi tenir le coup jusqu'à demain. Me dit Andréa tout en me tendant une poche de M&M'S ainsi que quelques habits propres.

Je la remercie d'un sourire avant d'ouvrir le sachet. Il est vrai que même si les produits sains et diététiques sont devenus ma nouvelle source alimentation, manger des aliments sucrés me fait toujours autant plaisir.

Nos familles passent le reste de l'après-midi à l'hôpital avant de rentrer. Kendji reste quant à lui jusqu'à la tombée de la nuit.

****

Nous sommes jeudi. C'est aujourd'hui que je peux enfin quitter l'hôpital et regagner le camp avec Chayana. J'ai vraiment hâte !

Lorsque Kendji entre dans la chambre ce matin, je suis en train de finir de préparer mes valises.

-Ça va ? Me demande-t-il

-Oui, je veux juste rentrer à la maison. Je réponds en souriant.

Une dizaine de minutes plus tard, nous partons enfin de l'hôpital. Le trajet nous menant au camp se fait assez rapidement et nous l'atteignons à la vitesse de l'éclair.

Nous regagnons notre caravane et installons Chayana dans son lit.

Ça y est, notre nouvelle vie, celle de parents, peut enfin commencer !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog