Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-02-26T23:15:33+01:00

Chapitre 42

Publié par Mélanie

Nous quittons donc la suite et l'hôtel avant de monter dans la voiture aux vitres teintées qui nous attend devant celui-ci. Kendji est déjà à l'intérieur. Lorsqu'il me voit, il me sourit avant de s'exclamer :

-Waouh, tu es magnifique !

Je rougis avant de déclarer :

-Tu n'es pas mal non plus !

C'est vrai que son costume noir lui va à ravir. Je m'installe à côté de lui et nous pouvons enfin quitter l'hôtel. Pendant le trajet nous menant au plateau, nos doigts sont entrelacés et nous ne nous quittons pas des yeux. Je peux ressentir son stress.

Environ un quart d'heure plus tard, nous atteignons le plateau. C'est donc le moment pour Kendji et moi de nous séparer. Nous nous embrassons une dernière fois avant de descendre de la voiture. Dehors, de nombreux fans l'acclament et chacun veut son autographe et sa photo avec Kendji.

Même si je meurs d'envie de m'approcher de Kendji, je ne le fais pas ;tout simplement parce que je ne veux pas attiser la jalousie des fans juste parce que je suis sa petite-amie.

C'est pourquoi, pendant qu'il signe des dédicaces et fait des selfies avec ses fans, je m'éclipse discrètement avec Andréa, Sarah et Myriam. En chemin, je croise de nombreuses stars telles que Tal, les One Direction ou Black M. Nous entrons dans le plateau et j'avoue que voir un plateau d'aussi près m'impressionne beaucoup puisque je n'en avais jamais vu auparavant, hormis à la télévision. Nous allons nous asseoir aux places qui nous sont réservées et quelques minutes plus tard, nous sommes rejointes par Carmen et Paul.

Je ne savais pas qu'ils devaient faire le déplacement mais pour être franche, je me doutais bien qu'ils allaient venir.

Carmen me prend dans ses bras et me fait la bise, tout comme Paul avant de s'installer à nos côtés.

-Alors tout s'est arrangé entre Kendji et toi ? Me demande soudainement Carmen.

-Oui ! A vrai dire, c'est un peu grâce à vous car si vous ne m'auriez pas emmenée à Cannes, je ne sais pas si j'aurais eu le courage de reparler à Kendji... Je voulais vous remercier ! Contestai-je en souriant.

-Ne nous remercie pas, tu fais partie de la famille désormais et nous nous sommes tous aperçu que seule toi rendait heureuse mon fils ! Déclare Carmen.

Savoir qu'ils me considèrent comme l'une des leur me fait chaud au cœur.

Les minutes défilent et Carmen et moi discutons de tout et de rien, enfin pas vraiment puisque nous parlons de mes retrouvailles avec Kendji.

Soudain, je vois arriver Kendji. Il s'installe à la place vide que j'ai volontairement laissée à côté de moi. Il me caresse la joue du bout des doigts et à travers ce geste, je peux percevoir son anxiété.

-J'ai le trac... Déclare-t-il.

-Ne t'inquiète pas tout va bien se passer ! Lui dis-je pour le rassurer.

Puis, je l'embrasse afin de lui redonner courage. J'espère que personne ne nous as vu.

-Ma princesse je dois y aller mais je reviens bientôt ! S'exclame-t-il.

-Allez vas-y ! Mets le feu au plateau! Rétorquai-je avec mon plus beau sourire.

Il me fait un bisou sur le front et regagne les coulisses.

Quelques instants plus tard, les membres de sa maison de disques font leur apparition. Une blonde qui pour être franche ne m'inspire pas confiance attire mon attention.

-Qui est-ce ? Demandai-je en chuchotant à Andréa qui se trouve à mes côtés.

-C'est Maud, son attachée de presse. Répond-t-elle en faisant la moue.

Je hoche simplement la tête.

-Tu ne l'aimes pas, pas vrai ? Me demande-t-elle.

-Euh... Non pas vraiment... Je ne la connais pas mais je n'ai pas trop envie de le faire...

Elle sourit.

-A vrai dire, personne ne l'aime...

J'arque un sourcil. Elle poursuit.

-Elle empêche Kendji d'aller à la rencontre de ses fans et de signer des dédicaces. Tous les membres de ma famille la détestent. D'ailleurs, Kendji ne la supporte pas non plus...

-Pourquoi ne lui dit-il pas ce qu'il pense ?

-Il prend sur lui.

Pauvre Kendji, je le plains.

-De toute manière, sa maison de disques se sert de lui... Continue-t-elle.

-Comment ça ?

-Ils n'hésitent pas à l'utiliser pour gagner plus d'argent.

Ce qu'elle vient de me dire me scandalise et me fait mal pour Kendji en même temps.

Aux environs de 21h00, Nikos Aliagas monte sur scène et prend la parole.

-Bonsoir à tous ! Je déclare la 16 ième cérémonie des NRJ Music Awards ouverte ! Annonce-t-il.

Puis, Coldplay chante la chanson d'ouverture à savoir « Sky full of stars ». Tal, nommée dans la catégorie « Artiste féminine francophone de l'année » remporte le premier Award de la soirée.

Vient ensuite le tour de Kendji de monter sur scène. En effet, en plus d'être nommé dans la catégorie « Révélation francophone de l'année », il est aussi nommé dans la catégorie « Chanson francophone de l'année » avec « Color Gitano ». Il interprète donc son premier single et pendant toute la durée de la chanson, il ne cesse de me regarder.

Une fois sa prestation terminée, il vient me rejoindre. Les membres de sa maison de disques ne lui accordent pas un seul regard. Je les déteste !!!

-Tu as été formidable mon amour ! Lui dis-je tout en prenant discrètement sa main.

Il sourit et me fait un bisou sur le front. Ne pas pouvoir l'embrasser me fend le cœur mais je ne veux pas que cela ait des répercussions sur sa carrière.

La soirée suit son cours et les remises d'Awards s'enchaînent.

Arrive la catégorie « Révélation francophone de l'année » dans laquelle Kendji est nommé ainsi que les Fréro Delavega, David Carreira et Black M.

-Et le vainqueur est... Kendji Girac !!! Entend-t-on soudainement.

Tout le monde applaudit et Kendji monte sur scène. Je ne peux m'empêcher de pleurer.

Il fait un petit discours et dans les quelques mots qu'il prononce, je peux sentir son émotion.

-Félicitations ! Lui disons-nous tous tandis qu'il regagne sa place.

Les minutes défilent et aux environs de 23h30, Michaël Youn, alias Fatal Bazooka, nous présente son nouveau single « Ce soir je sors sans mon sexe ». J'avoue que cette chanson me fait beaucoup rire.

Le groupe London Grammars chante la dernière chanson de la soirée, à savoir « Wasting my young years » et place aux résultats concernant la « Chanson Francophone de l'année ».

-La chanson francophone de l'année est « Color Gitano » !!!! Annonce Jeff Panacloc.

Nous félicitons une nouvelle fois Kendji et il monte de nouveau sur scène. Il récupère son prix et ce qui arrive ensuite me met hors de moi.

En effet, Jeff Panacloc lui fait de mauvaises blagues sur ses origines telles que « Tu l'as volé à qui ? » en parlant de son costume ou « Tu vas me faire visiter ta caravane ? Tu dois avoir un camping-car maintenant ! ». L'humiliation qu'il subit est juste inacceptable.

Cependant, comme je vois que Kendji le prend plutôt bien, je parviens à me détendre.

La soirée est désormais terminée. Kendji fait de nombreuses photos avec des célébrités puis nous regagnons l'hôtel.

-Tu dors avec moi ? Me demande Kendji dans la voiture qui nous ramène à notre palace.

-Ce n'est pas que je ne veux pas mais je ne préfère pas...

-Pourquoi ?

-Je sais à quel point les traditions sont importantes pour ta famille et je ne veux pas en quelque sorte les bouleverser juste parce que je ne suis pas gitane...

-D'accord. Tu sais très bien que je ne te forcerais pas à faire quoi que ce soit parce que je sais que tu n'es pas prête et comme je te l'ai déjà dit, cela arrivera quand tu en auras envie.

-Il va falloir que tu patientes jusqu'au mariage alors !

-Très bien. J'attendrais le temps qu'il faudra parce que je t'aime.

Et nous nous embrassons, cette fois-ci sur les lèvres et non sur le front.

-Alors, c'est d'accord ? M'interroge-t-il en souriant.

-Je préfère que tu demande leur avis à tes parents...

Et il s'exécute.

-D'accord mais pas de bêtises ! Annonce Carmen.

-Merci ! Merci ! Merci ! Répond-t-il aussi excité qu'un enfant de 5 ans devant un cadeau.

Un quart d'heure plus tard, nous sommes à l'hôtel. Je regagne la suite que j'occupais initialement avec Andréa, Sarah et Myriam. Dès que j'y suis, je refais ma valise, fais la bise à mes amies et vais dans la suite de Kendji. Une fois que je me suis démaquillée et mise en pyjama, je me couche et quelques minutes plus tard, Kendji me rejoint. Je me blottis contre lui.

-Je suis très fière de toi mon amour ! M'exclamai-je

-Merci ma princesse ! Rétorque-t-il.

Puis nous nous embrassons. Quelques minutes plus tard, nous nous endormons dans les bras l'un de l'autre.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog